Dans ma BDthèque #1

Après un mois d’octobre bien intense, il est temps de se remettre sur les rails pour le blog.

La BD est un genre que j’ai appris à apprécier. Quand tu travailles dans une petite structure, tu te dois d’éveiller ta curiosité. Et puis ces dernières années avec les enfants, je m’y suis mise : adulte, jeunesse tout y passe.

Voici quelques coups de cœurs BD jeunesse de 2017 :

Ingrid Chabbert comme je le disais dans un ancien billet, devient une auteure dont l’univers m’attire inconsciemment. Comme Davide Cali, ces auteurs ont beau travailler avec différents illustrateurs (chose qui m’attire en premier vers un livre) et j’arrive très souvent à avoir des coups de cœur.

Pour ce premier tome nous retrouvons une petite fille de 9 ans, Betty qui va acheter une petite boîte en métal dans une boutique d’antiquités avec l’argent de son anniversaire. Malgré les avertissements de la vendeuse, sa curiosité l’emporte. Et cela va la conduire dans de multiples aventures. Accompagnée de sa petite souris Dare-Dare, elle fait un bond en arrière dans le temps.

L’avis de Sophie.

Ce furent 15 minutes rafraichissantes, j’ai hâte de lire le tome 2. J’ai beaucoup aimé l’intrigue qui est accompagnée par les belles planches de Séverine Lefèbvre, que je connaissais pour son adaptation BD de Tom Sawyer.

Miss Potimary m’a beaucoup fait penser à Enola Holmes que j’avais découverte en début d’année. J’ai lu les trois premiers tomes et il me tarde de lire le tome 4. C’est une adaptation du roman de Nancy Springer. Nous retrouvons la petite sœur de Sherlock. Son sort sera vite lié à celui de son frère car elle se retrouve à enquêter sur la disparition de sa mère. Les plus jeunes se raffoleront à déchiffrer les codes secrets et à découvrir le langage des fleurs. Enola se retrouve donc à Londres et au fil des tomes, des enquêtes annexes se calquent à la recherche de sa mère. Les illustrations sont aussi très fraîches.

L’avis de Bouma sur le roman.

L’adaptation du roman est extra. Deux choses m’ont attirée :

  1. j’adore les illustrations de Magali Le Huche qui apportent une dose d’humour à n’importe quel texte. Je suis friand de son duo avec Pierre Delye.
  2. Honte sur moi, bien que connaissant le classique, je n’avais jamais pris le temps de lire la série.

Pareil que pour les précédentes, je suis impatiente de lire la suite.

Pour la petite histoire, Verte est issue d’une lignée de sorcières mais est blasée par les enseignements de sa mère. Sa grand-mère saura lui montrer les choses de façon bien plus amusantes.

Les avis de Bouma et Sophie

Une trouvaille de début d’année dont j’ai déjà parlé dans un précédent billet.

image

L’avis de Bouma

Bonne lecture

Publicités

Une réflexion sur “Dans ma BDthèque #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s