Ce mois-ci mon coup de cœur est un roman ado. Conseillé et victime de ma curiosité, ce roman qui a reçu récemment le prix Vendredi , a réussi à donner un côté reposant à mes vacances de Noël.

Pour l’anecdote, j’avais emprunté ce livre en numérique et bien qu’il m’intéresse, les activités du mois de décembre ont fait défiler les jours. Je me suis réveillé un peu plus de 48H avant la fin du prêt (le 22 !) avec à peine une vingtaine de pages au compteur. Allez en plein week-end de fêtes ( même pas peur), je me suis lancé et l’aventure en fut plus exquise. Car ce roman mérite ce prix et ce fut un plaisir de pouvoir relire des romans à n’importe quelle heure comme le temps où je n’avais pas 2 enfants en bas âge.

Trêve de bavardage, passons à l’intrigue : Une mère embarque sa fille de 14 ans, Nine à l’improviste et l’emmène dans une cabane planquée dans la forêt. Nine sait qu’elle va être rejointe par 3 personnes qu’elles ne connaît pas. S’en suit une longue nuit, sans réseau et sans batterie, c’est dur pour une ado qui devait passer la soirée à faire la fête avec ses amis et un certain Marcus. Titiana auteure de romans, se lance alors dans un long récit qui doit permettre à sa fille de comprendre pourquoi elle sont venues ici et par qui, elles vont être rejointe le lendemain.

La maman replonge sa fille et les lecteurs en 1965 et fait défiler toute son enfance jusqu’à aujourd’hui. Les chapitres de souvenirs sont alternés par des chapitres qui nous font revenir à la réalité : la nuit blanche, la faim, la colère, l’incompréhension et la curiosité. Cette alternance nous donne l’impression de partager cette nuit blanche, l’impression d’être avec Nine, à attendre l’épilogue pour savoir enfin pourquoi sa mère sans explications a suspendu le fil de son existence et par la même occasion la nôtre. Nous sommes totalement tenus en haleine, une magnifique parenthèse.

Le roman est en lice pour le Prix Sorcières, alors on croise les doigts.

20171206_203155

CVT_Laube-sera-grandiose_3912

Bonne lecture…

L’avis de Pépita

 

Publicités

2 commentaires sur « L’aube sera grandiose »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s